New York Habitat
New York Habitat
 +1 (212) 255-8018
Accueil > Blog > New York > Séjour & Voyage à New York

Séjour & Voyage à New York

Image d’un coin de rue à Greenwich Village C’est le genre de coin de rue que vous verrez souvent à Greenwich Village

Jack Kerouac y a écrit. Jackson Pollock y a peint. Odetta y a chanté. Greenwich Village – surnommé « the Village » par les habitants du quartier – et West Village ont historiquement fait figure de refuges pour les marginaux : les beatniks, les bohémiens, les artistes et la communauté LGBT, pour n’en citer que quelques-uns. Ces enclaves du Lower Manhattan ont été au devant de la scène culturelle de la ville pendant plusieurs décennies : un endroit où la musique folk et l’art avant-gardistes pouvaient prospérer. Aujourd’hui, vous y trouverez des boutiques de créateurs, des restaurants gastronomiques et bien peu de bohémiens – toutefois, l’impact historique de ces artistes iconoclastes reste ancré dans ces quartiers.

Bienvenue à Greenwich Village et à West Village :

Nichés au sud de Manhattan, Greenwich et West village sont situés au nord de Soho et au sud de Chelsea ; à l’ouest de l’Hudson River et à l’est de l’East Village (découvrez notre guide de l’East Village en cliquant ici). Autrefois centre industriel, ce quartier a été revendiqué par la foule anticonformiste new-yorkaise et a accueilli les plus grands talents des États-Unis. Après avoir été transformé en quartier chic, la plupart des artistes les plus attachés au Village ont été forcés de le quitter, mais ce quartier n’a jamais oublié ses racines. Vous y trouverez à la fois des commerces d’art, des salles de concerts et des boutiques de mode, éparpillés parmi ces magnifiques Brownstones parfaitement préservés. Les résidents fortunés – tels que les stars de cinéma ou les hommes d’affaires de Wall Street – se mêlent aux étudiants de NYU. Et comme partout à Manhattan, ces quartiers sont desservis par une multitude de lignes de métros et de bus ; vous déplacer à Manhattan sera un jeu d’enfant. Notre visite guidée en vidéo de Greenwich Village vous aidera à vous faire une petite idée de ce quartier débordant d’activité.

Le shopping à Greenwich Village et West Village :

À l’instar du reste de New York, on pourrait dire que Greenwich Village et West Village constituent la Mecque du shopping. Que vous soyez plutôt mode standard ou à la recherche d’objets uniques, une multitude de possibilités s’offre à vous.

  • Broadway, sans aucun doute l’avenue la plus célèbre de New York, traverse ces deux quartiers. Ce n’est pas là que vous verrez l’une de ces impressionnantes comédies musicales. Dans ce quartier, le spectacle, vous le trouverez en faisant du shopping ou en allant au restaurant. Autour d’Union Square, vous pourrez découvrir les grandes chaînes de magasins tels que Barnes & Noble ou Sephora. Vous êtes d’humeur mélodieuse ? Marchez le long de Thompson Street (qui commence au sud de Washington Square Park) et entrez à Generation Records pour y dénicher de la musique punk et métal. Par ailleurs, Bleecker Street constitue l’épicentre des concerts et de la comédie. Bill Cosby, Jimi Hendrix ou encore Bob Dylan font partie des artistes qui ont lancé leur carrière dans la rue.
  • À la recherche de la paire de chaussures de vos rêves à un prix dérisoire ? DSW (Designer Shoe Warehouse) sur East 14th Street a précisément ce qu’il vous faut, en plus des rabais sur des marques haut de gamme internationales. Marchez vers l’est sur East 14th Street et vous tomberez sur Nordstrom Rack, la version discount de ce grand magasin chic – alors allez-y et achetez ce sac fourre-tout Burberry que vous convoitez depuis si longtemps, à un prix cassé.
  • Vous trouverez deux endroits dans Greenwich Village et West Village où vous approvisionner en nourriture équilibrée. Tout d’abord, le supermarché Whole Foods Market à Union Square qui, comme sa devise l’indique, est spécialisé dans les ingrédients frais et bio. En outre, au cœur de l’Union Square Park, vous trouverez l‘Abingdon Square Greenmarket et ses tentes qui abritent des produits frais, des fleurs joliment cultivées et de délicieuses viennoiseries.

Image de la devanture de Market NYC Le Market NYC est l’endroit parfait pour dénicher des pièces uniques

  • En quête d’une pièce unique pour votre maison ou votre dressing ? La boutique The Market NYC sur Bleecker Street est l’endroit où aller pour vous procurer bijoux, vêtements, décorations ou articles de collection uniques ; et si vous avez de la chance, vous pourriez bien tomber sur un artisan à l’œuvre dans cet immense magasin. Dans West Village, Marc by Marc Jacobs expose les dernières tendances de la collection du créateur. Le long de Broadway, c’est à Flight Club qu’il faut se rendre pour dénicher des baskets introuvables au prix de vente au détail ou au prix fournisseur. Sur la 6è avenue, autrement appelée Avenue of the Americas, rendez-vous à C.O. Bigelow où vous aurez l’embarras du choix en matière de produits pour le bain et pour le corps. Sur Broadway, le paradis des rats de bibliothèque : The Strand. Une boutique merveilleuse de 4 étages, qui a pour slogan « 18 miles of books » et propose du dernier best-seller aux volumes les plus rares, en passant par tous les genres imaginables. À deux pas de là, Forbidden Planet, le magasin-phare des passionnés de la culture pop : imaginez des BD, des figurines ou encore des pièces de collection de science-fiction/ fantastique.

Alors pourquoi s’arrêter là ? Notre top 5 des bons plans shopping à New York vous permettra de profiter au maximum de vos aventures de fashionista.

Cafés, Restaurants et Vie nocturne à Greenwich Village et West Village :

Une fois la nuit tombée, Greenwich et West Village deviennent le centre névralgique de la ville en matière de restaurants, de boîtes de nuits et de divertissement. Voici quelques recommandations afin que vous n’en perdiez pas une miette.

Image d’une table avec du pain et des fruits de mer Faites-vous plaisir grâce au pain, aux fruits de mer et autres mets appétissants dans les nombreux restaurants du quartier.

  • Restaurants : avec son atmosphère accueillante et chaleureuse, ses viandes et fruits de mer, le Jane (vers la limite sud du Village) fera de votre dîner une expérience mémorable. Dans le West Village, le Spice Market vous apportera une nouvelle dimension de la nourriture d’Asie du Sud-Est grâce à sa sensibilité gastronomique et à son concept qui prône le partage de la nourriture. Si vous êtes plutôt petites portions – et petits intérieurs- et cocktails, c’est à Alta, un restaurant éclairé à la bougie, qu’il faudra vous rendre, sur West 10th Street. Passez au Minetta Tavern sur MacDougal Street pour son passé historique (Eugene O’Neill et E.E Cummings font partie des nombreux écrivains qui en ont autrefois fait leur repaire) et pour espérer y croiser les nombreuses célébrités qui y sont régulièrement attablées. Choisissez une table et savourez le délicieux menu inspiré des bistrots français. En parlant de petits intérieurs, sur Jones Street, Perilla dispose d’à peine 18 tables mais ne renonce pas à son élégant diner américain. Vous avez invité à la fois des amateurs de viande et des végétaliens dans votre groupe ? Le menu du Red Bamboo, sur West 4th Street, satisfera tous les goûts. Chez Scarpetta, sur West 14th Street, et au Lupa, sur Thompson Street, la cuisine italienne prend un accent épicurien grâce à ses chefs gastronomiques aux fourneaux. Pour un dîner à trois plats, rendez-vous au Gotham Bar and Grill sur East 12th Street, qui a redonné une touche raffinée à la cuisine américaine. Enfin, gardez de la place pour affoler votre palais chez Max Brenner, sur Broadway – leurs chocolats divins et savoureux sont tout simplement immanquables !

Image d’un fallafel Affolez votre palais en dégustant les fallafels de Mamoun’s

  • Greenwich Village et West Village ne sont pas connus pour être bon marché, mais vous pouvez quand même y trouver des endroits où manger pour moins de 8 dollars. Mamoun’s Falafel sur MacDougal Street et Taim sur Waverly Place proposent des spécialités du Moyen-Orient qui vous régaleront sans aucun doute. Pour déguster des Kati rolls appétissants (un mets indien, composé de viande et de légumes enveloppés dans un pain traditionnel), ne manquez pas The Kati Roll Company sur MacDougal Street. Sur Carmine Street, le Dos Toros Taquería vous titillera les papilles avec ses recettes revisitées de classiques mexicains tels que le taco, le burrito ou la quesadilla. Que serait New York sans ses pizzas à pâte fine – les meilleures au monde ? Entre Carmine Street et East 14th Street, Joe’s Pizza donne vie à sa délicieuse spécialité régionale. Nous vous recommandons également Corner Bistro, Saigon Shack et Dojo Restaurant.

image de The Grey Dog The Grey Dog est l’un des nombreux agréables cafés implantés dans les deux quartiers

  • Envie de caféine ? Vous avez de la chance : vous trouverez de nombreux cafés à Greenwich Village et West Village pour démarrer votre journée du bon pied. Intimiste et attaché à fournir les meilleurs ingrédients, The Grey Dog – qui possède deux franchises à University Place et un établissement spécialisé dans le café sur Carmine Street – propose une collection de plus de douze choix de cafés, en plus d’un restaurant. Si vous êtes pour une consommation responsable, choisissez Think Coffee sur Bleecker Street. Ce café travaille directement avec les producteurs de cafés à travers le monde afin de créer un système coopératif équitable. Dans la même perspective de système durable, Joe the Art of Coffee, sur Waverly Place, importe des ingrédients gastronomiques du Nicaragua, du Costa Rica et d’Éthiopie pour ses préparations. Il propose également des cours de préparation de café pour les baristas en herbe. Sur West 14st Street, Bourbon Coffee rend hommage à ses racines rwandaises en utilisant des grains de café et des œuvres d’art provenant d’Afrique. Si le café n’est pas votre boisson favorite, Bosie Tea Parlor, sur Morton Street propose plus de 100 types de thés cultivés par une spécialiste du thé américaine, accompagnés de viennoiseries et de macarons. Essayez aussi Grounded, Third Rail Coffee, Roasting Plant, Jack’s Stir Brew Coffee et Presstea ! Si vous souhaitez en découvrir encore plus, n’hésitez pas à consulter notre top 10 des meilleurs cafés de New York.
  • Après les heures de bureau, Greenwich Village et West Village sont tout aussi palpitants avec leurs bars, boîtes de nuits et concerts qui animent ces quartiers. En ce qui concerne les bars tavernes, allez-y pour vous amuser ou rentrez chez vous – et Off the Wagon n’est pas à prendre à la légère. Avec ses deux niveaux et ses 2 bars, ce bar propose des concerts rock and roll tous les soirs et environ 12 sortes de bières pression. Le seul jardin sur les toits de New York où vous pourrez savourer une bière est situé sur Little West 12th Street. Ce bar, appelé The Brass Monkey, s’étend sur 2 étages accueillants de briques brunes et d’intérieurs en bois, et propose une grande sélection de bières, vins et spiritueux. Et avec son menu qui est renouvelé à chaque saison, vous avez la possibilité d’essayer un nouveau plat à chaque visite. Pour une expérience multimédia, arrêtez-vous au Poisson Rouge sur Bleecker Street. Vous y trouverez de quoi boire, mais aussi une galerie d’art, de la musique live qui varie des artistes classic Indie à ceux de rock alternatif. Sinon, si vous êtes à la recherche d’une ambiance un peu plus urbaine, rien ne vaut le Blue Note avec sa programmation d’artistes de jazz et ses dégustations de vin. Tard dans la soirée, dirigez-vous vers Art Bar sur 8th Street pour découvrir le Greenwich Village d’autrefois – quelque peu rustique – mais aussi de très beaux murs recouverts d’œuvres d’art et la cuisine encore ouverte bien après minuit. Autres recommandations : Little Branch, the Biergarten au Standard, Down the Hatch, the Dove Parlour, Tortilla Flats et Wicked Willy’s.
  • Si vous souhaitez danser jusqu’au petit matin, la section boîte de nuit va vous donner de l’entrain. Si vous préférez les DJ mondialement connus, qui proposent les musiques les plus populaires de boîtes de nuit, rendez-vous à Cielo sur Little West 12th Street. Si vous recherchez l’équivalent en matière de spectacles de variété, choisissez plutôt Fat Black Pussycat sur West 3rd Street : vous aurez le choix entre des comédies musicales en live, des soirées karaoké, du one-man-show et des boissons fait maison à base de vodka. Monster, situé sur Grove Street dans le West Village, revendique une histoire très riche – de son ancien établissement réservé aux célébrités des années 40 à l’époque disco des années 70 – et constitue aujourd’hui l’un des bars gays les plus populaires du quartier. Par ailleurs, les VIP se réunissent à Provocateur sur Hudson Street pour ses intérieurs luxueux et ses soirées accessibles sur liste uniquement. Une fois toutes ces options épuisées, vous pouvez toujours essayer celles-ci : Le Souk Harem, Le Bain, The Griffin, Soho House et The Village Vanguard.

Vivez pour quelques jours ou pour toujours à Greenwich Village ou West Village :

Convaincu par la vie à Greenwich Village ou West Village ? Si ce n’est pas le cas, laissez notre agent immobilier vous convaincre ! Nos agents travailleront d’arrache-pied pour vous dénicher l’appartement parfait ou le logement qui correspond à vos besoins. Si vous êtes à New York pour quelques jours, consultez nos locations de vacances à New York ou nos Bed and Breakfasts situés à Greenwhich Village ou à West Village. Ils vous conviendront parfaitement.

Si vous avez la chance d’emménager à Manhattan, nous vous suggérons de consulter nos appartements meublés à New York, à Greenwich Village ou à West Village ou peut-être préférerez-vous un appartement en colocation? Quel que soit le genre d’appartement que vous recherchez, nous sommes là pour vous aider.

À voir et à faire à Greenwich Village et West Village :

Deux quartiers remplis d’histoire : voilà pourquoi Greenwich Village et West village sont des hauts lieux du tourisme !

Image du Center for Architecture Le Center for Architecture rend hommage à l’art des infrastructures de New York - et du monde.

  • La Gray Gallery of Art (en partenariat avec NYU) se targue de cultiver une large discussion sur la relation de l’art avec les plus grands événements sociaux et historiques, à l’aide d’expositions qui sont renouvelées au bout de quelques mois. Située à Washington Square East, elle ne pourrait rêver meilleur emplacement ; de plus, avec un billet d’entrée à 3 dollars, c’est l’une des moins chères de la ville. Sur LaGuardia Place, le Center for Architecture (entrée gratuite) honore l’esprit avant-gardiste de l’architecture à l’échelle mondiale, tout en glorifiant le caractère unique du « matériau urbain » des bâtiments new-yorkais. Pour comprendre la force de caractère des New-Yorkais, visitez le Ground Zero Museum Workshop, qui expose des images et des objets issus de la tragédie du 11 septembre. Situé sur 14th Street, entre la 9è et la 10è avenue, la visite guidée coûte 25 dollars (une partie des bénéfices est destinée aux coûts de maintenance de la galerie et l’autre partie est reversée aux œuvres de charité dédiées aux victimes de la tragédie); il est nécessaire de réserver les tickets à l’avance.

Image de l’arche de Washington Square Artistes de rue, familles, touristes et pigeons se rassemblent autour de la célèbre arche de Washington Square

  • Construite au XIXème siècle sur Hudson Street, l’église épiscopale appelée Church of Saint Luke in the Fields rassemble communauté, activisme et foi : n’hésitez pas à vous joindre à la prière dans cette église si vous le souhaitez. De la même façon, à Washington Square, la Judson Memorial Church met l’accent sur les pouvoirs d’une communauté qui bâtit ensemble mais qui insiste encore davantage sur les arts. La magnifique architecture gothique victorienne de la Jefferson Market Library marque les esprits des clients qui viennent y consulter les étagères ; un bon moyen de s’échapper du brouhaha de la 6e Avenue (Avenue of the Americas). L’arc de Washington Square est très certainement le point le plus célèbre de Greenwich Village ; cette construction de marbre qui a été conçue en s’inspirant de l’arc de Triomphe de Paris est sans aucun doute à la hauteur de son homologue française. Promenez-vous le long du Washington Mews ou prenez un instant pour méditer sur la générosité et l’empathie des américains devant le Globe Tiles for America, une œuvre artistique installée en hommage après la tragédie du 11 septembre.

Image de l’Hudson River Park Relaxez-vous sur la pelouse de l’Hudson River Park, ou profitez des nombreuses activités sportives proposées au parc.

  • Washington Square Park, l’un des espaces verts les plus célèbres de Manhattan, a vécu son lot de transformations – depuis les révoltes explosives dans les années 60 à sa transformation actuelle en lieu dédié aux familles, aux chiens, aux amateurs d’échecs et aux artistes avant-gardistes. Si vous souhaitez quelque chose de plus vivant, dirigez-vous vers Hudson River Park pour participer à des activités sportives telles que le kayak, le vélo, le patinage en hiver et la plus surprenantes de toutes : le trapèze ! Et bien que rien ne soit aussi grandiose que Central Park, Jackson Square vous fournira une échappatoire de la jungle urbaine grâce à sa verdure, son élégante fontaine centrale, ses murs et ses lampadaires de style victorien. Parmi les autres parcs du quartier, vous trouverez Christopher Park dans Jefferson Market Garden ou encore Winston Churchill Square. Les espaces verts sont l’une des meilleures manières de profiter de New York lorsque vous avez un budget serré ; cliquez ici pour découvrir les activités gratuites à faire à New York.

Chers lecteurs, quels sont vos endroits préférés à Greenwich Village et West Village ?

 

Photo des escaliers d’un brownstone Le passé historique important de Central Harlem se retrouve dans ses brownstone traditionnels

Bienvenue à Central Harlem :

À New York, aucun quartier (ou presque) n’arrive à la cheville de Harlem, réputé pour ses œuvres artistiques et culturelles réalisées par la communauté afro-américaine. Le Cotton Club, situé au croisement de la 142ème rue et de Lenox Avenue, a transformé le chef d’orchestre/compositeur Duke Ellington et la chanteuse Lena Horne en véritables légendes ; l’activiste Marcus Garvey est immortalisé dans un parc éponyme ; le quartier a aussi accueilli des habitants célèbres tels que Maya Angelou et Kareem Abdul-Jabbar.

Central Harlem se trouve au nord de Central Park, au sud de la Harlem River, à l’ouest de la 5ème avenue et de Harlem River Drive, ainsi qu’à l’est de Morningside Park et d’Edgecombe Avenue (guide des quartiers voisins de Morningside Heights, d’Hamilton Heights et de Washington Heights). Bien qu’étant un quartier historiquement important depuis des siècles (l’Armée continentale repoussa brillamment les Britanniques hors de New York durant la Révolution américaine), Harlem doit sa réputation mondiale au mouvement de la Renaissance de Harlem dans les années 1920. Le quartier fut alors le témoin de l’effervescence de la littérature et des arts dans la population afro-américaine. Lire l’article ici…»

 

Photo de Central Park en hiver Central Park est magnifique à n’importe quel moment de l’année, mais la neige le rend encore plus idyllique

New York est une ville qui compte des millions d’habitants ; elle peut paraître attractive pour les jeunes qui ont la vingtaine, mais c’est là une bien fausse impression. Nombreuses sont les raisons pour lesquelles des personnes de tout âge adorent vivre à New York (temporairement ou de manière permanente). Si vous pensez que les endroits les plus appréciés de la Grosse Pomme sont des boîtes de nuit et des bars branchés, sachez que les meilleures choses à voir ou à faire dans la ville sont des activités classiques, comme patiner à vive allure sur une patinoire ou simplement déguster un bon chocolat chaud. De plus, ces activités raviront chaque membre de votre famille ! Vous trouverez dans cet article certaines de nos activités préférées pour les familles, à faire pendant l’hiver à New York ! N’oubliez pas non plus de parcourir les activités à faire en famille pendant toute l’année ou les activités à faire les jours de pluie à New York ! Lire l’article ici…»

 

Photo de Williamsburg à Brooklyn Surplombant l’East River, Williamsburg est un quartier branché et très animé

Brooklyn a toujours vécu à son propre rythme : avec son riche éventail d’enclaves culturelles, d’œuvres artistiques et architecturales et d’activités en plein air, ce « borough » (arrondissement) ne ressemble pas à ses frères new-yorkais (allez voir ce guide sur Brooklyn pour le vérifier). Brooklyn est devenu encore plus populaire ces dernières années. Bien que le quartier de Williamsburg existe depuis le début du XIXe siècle, il est devenu au cours des dix dernières années le symbole de la forte popularité de Brooklyn.

Bienvenue à Williamsburg, à Brooklyn

Williamsburg se situe dans la partie la plus à l’ouest de Brooklyn. Ce quartier se trouve au nord de Bedford-Stuyvesant, au sud de Greenpoint, à l’ouest de Bushwick et à l’est de l’East River. À l’origine, Williamsburg était un centre industriel ; il est maintenant associé aux scènes musicales hipsters et indépendantes. Comme à Manhattan, de nombreuses célébrités habitent dans ce quartier, telles que Ed Westwick et Zoe Kravitz, et d’autres y sont nées ou y ont grandi avant sa transformation, comme l’auteur Henry Miller, la star aux nombreuses récompenses Barbra Streisand et le chanteur Barry Manilow. Lire l’article ici…»

 

Photo du ferry de Staten Island Le ferry de Staten Island au port.

Bienvenue dans le troisième article de notre nouvelle série sur les boroughs de New York ! Dans le premier article nous vous avions présenté le Bronx. Quant au deuxième, il vous donnait un aperçu du Queens. Il est désormais temps de parler d’un borough de New York qui est souvent oublié : Staten Island. Ce borough est certes beaucoup moins urbanisé que les autres (la côte sud est à deux pas du New Jersey), mais ses les habitants savent que c’est son environnement unique qui le rend spécial. Les joyaux de Staten Island (ses plages, son jardin botanique, son musée au bord de l’eau), sont toujours inconnus de la plupart des touristes et même de la plupart des New-Yorkais – et les habitants de Staten Island en sont ravis.

Bienvenue à Staten Island

Staten Island est le moins peuplé des 5 boroughs mais c’est en revanche le troisième borough le plus vaste (153 km2), ce qui lui donne un caractère plus résidentiel que les autres. Les habitants de Staten Island peuvent accéder à Brooklyn, au Queens et à Manhattan par la côte nord ou au New Jersey par la côte sud. Les habitants de cette île font une vraie distinction entre ses deux côtes ; ils sont fiers de leur côte respective et raillent parfois la côte adverse. Cependant, toutes deux ont leurs avantages : côté sud, les parcs figurent parmi les plu s beaux de la ville; côté nord, le cadre est beaucoup plus urbain (et se situe plus près de Manhattan).

Photo du ferry en marche Le ferry se dirigeant vers le port de New York

Staten Island est le seul borough qui n’est pas relié au reste de la ville grâce au métro. C’est certainement pour cette raison qu’il a été surnommé «le borough oublié». Même si vous entendrez souvent les gens se plaindre de l’absence du métro, le borough propose d’autres modes de transport – et la plupart d’entre eux sont gratuits ! Il existe un ferry gratuit qui fait le trajet jusqu’à Manhattan, mais aussi un train gratuit qui traverse l’île. Vous avez peut-être déjà entendu parler du ferry de Staten Island. Ce gros bateau est célèbre car il passe devant la Statue de la liberté, ainsi les touristes peuvent prendre des photos gratuitement. C’est aussi le moyen de transport principal pour les New-Yorkais qui font l’aller-retour pour aller travailler. Le ferry part de la côte nord de Staten Island pour arriver dans le Lower Manhattan, près de Battery Park. Alors lors de votre prochaine visite de Lower Manhattan, pensez à visiter Staten Island ! Les seules stations payantes sont St. Georges (où se trouve le ferry) et celle juste avant : Tompkinsville. La voiture reste le moyen de transport privilégié à Staten Island, et la plupart des habitants en possèdent une. Cela leur permet de rejoindre aisément le reste de la ville et le New Jersey en traversant quatre ponts : le pont Verrazano-Narrows, l’Outerbridge Crossing, le Bayonne Bridge et le Goethals Bridge. Si l’architecture des ponts vous intéresse, consultez notre top 5 des ponts de New York. Lire l’article ici…»

 

Coucher de soleil derrière la skyline et l’Empire State building Le soleil se couche sur New York et l’Empire State Building

Félicitations, vous êtes arrivés à New York, la plus grande ville des États-Unis et capitale de l’art, des affaires et de la culture ! Vos journées sont bien remplies du matin au soir et vos nuits se partagent entre les lumières de la ville et les spectacles de Broadway. Mais si vous n’avez pas prévu d’aller voir un coucher de soleil dans un de ces magnifiques endroits, vous loupez quelque chose ! Du New Jersey au Queens, en passant par Harlem et Wall Street, ces 5 lieux sont définitivement les meilleurs endroits pour voir le soleil se coucher sur la ville qui ne dort jamais.

1. L’Hudson River Park

Coucher de soleil sur le One World Trade Center Admirez le coucher de soleil illuminer le One World Trade Center

S’étendant de la 59e rue à Battery Park, l’Hudson River Park est le deuxième plus grand parc de Manhattan. L’une de ses particularités est sa piste cyclable et piste de course à pied de 8 kilomètres de long. Il est aussi possible de faire du kayak gratuitement au Pier 40, l’activité préférée des visiteurs. Ce parc est l’endroit rêvé pour faire du yoga ou juste méditer sur le sens de la vie. Mais si vous venez pour les activités, vous resterez pour la vue : vous pourrez voir Jersey City et la Statue de la Liberté depuis n’importe quel endroit du parc. Bien sûr, si vous voulez vraiment avoir une belle vue, réservez un de ces appartements avec une vue magnifique sur New York. Lire l’article ici…»

 

photo du Rockfeller Center à Noël Le Rockfeller Center est une attraction touristique incontournable lors des fêtes de Noël et leur scintillement

À l’instar de toutes les grandes métropoles, il n’y a pas de mauvaise période pour visiter New York, mais rien, vraiment rien ne vaut la Grosse Pomme lors de la période des fêtes. Les boutiques parent leurs vitrines de décors scintillants, les rues dégagent des parfums de menthe poivrée et de châtaigne, on peut entendre le tintement des cloches à chaque coin de rue. À partir de la mi-novembre et jusqu’au début du mois de janvier, la ville regorge de festivités, en raison de l’arrivée imminente de trois fêtes espacées de quelques semaines les unes des autres : Thanksgiving, Noël et le Nouvel An.

New York sait comment faire fi de toutes ses limites quand il s’agit de célébrer ces trois grands événements, qu’il s’agisse d’accueillir une parade légendaire, d’organiser des spectacles de Noël splendides ou encore d’effectuer le décompte pour passer en 2015 de la manière la plus folle. (Pour rappel, les rues sont de plus en plus bondées chaque année et l’agitation est énorme. Découvrez nos conseils de base et règles de savoir-vivre à New York, et vous serez parés pour explorer la ville sans aucune mésaventure). Laissez-nous vous guider afin de trouver les meilleurs endroits où faire du shopping, pour profiter au maximum des fêtes que vous vous apprêtez à célébrer avec vos proches et pour accueillir la nouvelle année ! Lire l’article ici…»

 

Photo d'un bagel et d'un café New York est célèbre pour ses bagels. Le café ? Pas tant que ça !

Il existe deux types de plats dont les New-yorkais sont particulièrement fiers : les pizzas et les bagels. Vous trouverez bon nombre de traiteurs, de cafés et même de restaurants qui vendent ces petits pains ronds, et ce dans toute la ville. La question est, quel établissement mettre en tête de votre liste ? Chez New York Habitat nous avons quelques suggestions à vous proposer afin de vous donner matière à réflexion quand vous vous mettrez en quête du déjeuner idéal. Voici une liste de nos dix magasins de bagels préférés.

1. Absolute Bagels

Photo d'un assortiment de bagels Absolute Bagels est fier de ses produits authentiques

Les New-yorkais adorent Absolute Bagels pour leurs bagels authentiques et leur garniture. En prime, son emplacement au nord de Broadway le met à l’abri des itinéraires touristiques. Il n’en est pas moins très fréquenté : entre les groupes d’étudiants de l’Université de Columbia et les habitants de Manhattan à la recherche de repas de qualité, Absolute Bagels ne désemplit jamais ! Prêtez attention au nombre de clients lors de votre commande car seules une poignée de places assises sont disponibles dans le petit local, et les files d’attente peuvent atteindre le coin de la rue ! Les garnitures uniques, y compris le saumon fumé qui est vivement recommandé, sont une raison suffisante pour y aller tout comme les produits de base (nous vous conseillons de commander les bagels tout juste sortis du four, quel que soit leur parfum). Lire l’article ici…»

 

Cela n’est certainement pas très surprenant : New York est l’endroit où l’on mange les meilleures pizzas. C’est l’une des caractéristiques principales de la Grosse Pomme, un élément essentiel du régime de tous les New-yorkais. Avec de si nombreuses variantes (mozzarella fraîche, « grandma pies » : pizza à pâte fine avec une sauce un peu acidulée, souvent carrée et vous désirez des légumes par dessus ?), il existe certainement une garniture qui plaira à toute votre famille. Les pizzas sont des repas relativement abordables qui rendront votre séjour à New York plus authentique. Les rues débordent d’un grand choix de pizzerias, et même si nous vous le jurons, elles sont toutes aussi délicieuses les unes que les autres, nous avons notre top 10. Voici notre liste des meilleures pizzerias de New York :

La pizza au charbon de bois de Lombardi

Photo d'une pizza tout juste sortie du four de chez Lombardi Une pizza de chez Lombardi

Les copies sont-elles jamais aussi bonnes que l’original ? Non, et c’est pourquoi Lombardi’s pizza fait toujours partie des meilleures. Cette pizzeria peut se vanter d’avoir été la première en son genre aux États-Unis, elle n’a pas bougé depuis plus de 100 ans et a récemment agrandi son restaurant pour s’adapter à sa très large clientèle. Il faut absolument la tester, cherchez simplement une vitrine avec une Mona Lisa qui déguste une part de pizza ! Chaque pizza est cuite dans un four au charbon de bois et présente une pâte fine avec des bords parfaitement croustillants. Grâce à son nouvel intérieur plus grand, les files d’attente ont diminué. Il y a plus de tables à disposition et le bar sert de la bière et des cocktails. Lombardi se situe au 32 Spring Street à Nolita et elle est accessible via la station de Spring Street desservie par les lignes 4 et 6. Nous adorons la petite White Pizza, qui coûte 18,50 dollars. Elle est garnie de mozzarella, ricotta, fromage romano, origan, basilic, poivre noir et d’huile à l’ail, sans sauce.

Horaires : du lundi au jeudi et dimanche : 11h30 à 23h ; du vendredi au samedi : 11h30 à minuit.

À savoir : ce restaurant accepte uniquement les règlements en espèces. Vous n’avez pas de monnaie ? Ne vous inquiétez pas, il y a un distributeur à l’intérieur. Lire l’article ici…»

 

Si l’on considère sa position d’épicentre intellectuel, il est tout naturel que New York abonde en musées connus dans le monde entier. Que vous vous intéressiez à l’art, l’histoire ou bien la culture, vous trouverez forcément une exposition qui saura satisfaire votre curiosité. Pourquoi ne pas commencer par la portion de route la plus célèbre de New York qui regroupe de nombreux musées, plus connue sous le nom de « Museum Mile » ?

Le légendaire « Museum Mile », qui compte quelques blocks de plus que son nom ne le laisse suggérer, s’étend de la 82ème rue Est à la 105ème rue Est, le long de la 5ème avenue qui est située notamment dans le quartier de l’Upper East Side (apprenez-en plus sur l’Upper East Side ici) et les quartiers espagnols d’Harlem. Le surnom de « Museum Mile » a été inventé dans les années 1970 pour mettre l’accent sur le poids culturel de ses neuf musées, changeant ainsi le nom et l’image de cette portion de route. Aujourd’hui, le « Mile » abrite toujours ces neuf institutions (la numéro 10, le Museum for African Art, a ouvert ses portes en 2012 et se trouve quelques rues au nord des limites de la 105ème rue Est) et est également célèbre pour ses restaurants et ses boutiques. Les transports qui comprennent des lignes de bus et les métros 4, 5 et 6, vous conduiront aux nombreux arrêts le long du Museum Mile. Cette portion de la 5ème avenue comporte peut-être moins d’une douzaine de musées, mais ne vous y laissez pas prendre : il vous faudra plus d’une semaine pour en venir à bout. Heureusement, nos locations de vacances new-yorkaises assurent vos arrières côté hébergement.

1) El Museo del Barrio

Photo d’El Museo del Barrio. Photo: Luis Camnitzer. El Museo del Barrio et ses œuvres d’art latino-américaines à travers les siècles instruisent les visiteurs. Photo: Luis Camnitzer.

Avec une collection permanente de 6500 objets, El Museo del Barrio s’est élevé au rang de musée prééminent grâce au quartier même qui a soutenu son ouverture. El Museo, qui rend hommage à l’art portoricain, caribéen et latino-américain, abrite des œuvres allant des objets anciens pan-caribéens aux œuvres latino-américaines contemporaines. Le musée est connu notamment pour sa collection de gravures portoricaines qui s’inspirent des estampes mexicaines et chicano (qui font partie d’une autre exposition du musée). Ne ratez pas la collection folk art latino-américaine ainsi que l’immense collection taino dans lesquelles sont exposées des œuvres en céramique et en pierre créées par les indigènes originaires des Caraïbes. Lire l’article ici…»