Location de vacances à New York. Photo d'un appartement T3 à Soho (NY-11159)
Location de vacances à New York. Photo d'un appartement T3 à Soho (NY-11159)

Vous avez lu tous les guides de voyages sur la façon de survivre avec 30€ par jour. Vous avez organisé le contenu de votre vanity-case dans des bouteilles de 10cl, placées dans un sac en plastique transparent d’un litre au maximum. Enfin, vous avez trouvé un appartement en location sur internet. Cependant, lorsque vous arrivez à l’adresse supposée de cette location de vacances très chic, vous vous retrouvez en face d’un café Starbucks. Chers amis, vous venez d’être victimes d’une escroquerie à la location!

Il y a évidemment une certaine hésitation à louer un appartement dans une ville éloignée. Il est toutefois bon de rappeler que les arnaques à la location arrivent aussi, tous les jours, à des gens dans leur propre ville. En tant que voyageurs, nous savons bien que le frisson du voyage est lié à la quête d’aventure. Mais qui dit aventure dit aussi risque et récompense. Calculez ce risque en faisant des recherches prélables à la réservation d’une location meublée ou d’un appartement en colocation. Sans cela, c’est peut-être un aller simple vers des ennuis que vous venez de réserver.

New York Habitat pense qu’un des meilleurs moyens d’aider nos clients à déterminer si un appartement est celui qu’il leur faut est de leur laisser voir ce que les précédents locataires en ont pensé. Vous pouvez lire les commentaires que nos clients nous ont envoyés pour tous nos listings d’appartements sur notre site web, qu’ils soient situés à New York, Londres, Paris ou dans le Sud de la France. Nous vous encourageons aussi à demander des suggestions d’appartements à nos agents. Ils connaissent nos offres sur le bout des doigts car ils ont visité une grande partie de ces appartements et connaissent bon nombre de propriétaires personnellement.

Parce qu’un voyageur averti en vaut deux, nous nous permettons de vous donner quelques conseils et démarches à suivre avant la location :

1. Faites affaire avec une agence immobilière réputée ou avec un courtier en immobilier détenteur d’une licence. Ils doivent avoir des références, un historique de transactions réalisées et une réputation à défendre.

Location de vacances à Paris. Photo d'un appartement T4 au Champs de Mars (PA-3368)
Location de vacances à Paris. Photo d'un appartement T4 au Champs de Mars (PA-3368)
2. Faites une recherche en ligne sur la société en question : si vous ne pouvez trouver la société, il est probable qu’elle n’existe pas. Ont-ils un site web? Effectuez une recherche inversée à l’aide de leur numéro de téléphone ou de leur adresse. Assurez-vous qu’ils correspondent au nom de la société et aux renseignements trouvés sur le site web.

3. Vérifiez que l’agence avec laquelle vous traitez a des affiliations ou accréditations locales et internationales. Sont-ils enregistrés auprès du “Better Business Bureau” (qui documente les plaintes contre les sociétés américaines) ou auprès du REBNY (commission de l’immobilier new-yorkais)? En France, de nombreuses agences immobilières sont membres du Conseil Immobilier Agréé (SNPI). En Angleterre, vous pouvez vérifier si une société est enregistrée auprès du gouvernement en vous rendant sur le site “Companies House” et en recherchant le nom de la société en question. De plus, de nombreux agents de voyage sont enregistrés auprès de l’ASTA (Société Américaine des Agents de Voyage) ou de l’IATAN (réseau de représentation des compagnies aériennes internationales).

4. Appelez et parlez directement à un agent : vérifiez que votre agent ou courtier sait de quoi il parle. Tâtez le terrain, posez des questions. Les agents ou courtiers légitimes doivent bien connaître leurs listings et pouvoir répondre à toutes vos questions.

5. Quand vous rentrez en contact avec un agent immobilier, demandez où il (ou elle) est licencié. A New York, par exemple, vous pouvez rechercher les agents immobiliers par leur nom grâce au site web du département d’état de New York.

6. Pour finir, vérifiez sur Internet ce que les gens disent de cette société sur les forums et sur les sites dédiés au voyage. Ce sont des voyageurs comme vous qui laissent leurs commentaires sur ces sites. Ils s’expriment avec vigueur sur ce qu’ils pensent de tel agent de voyage ou de telle agence immobilière. Ils sont prompts à mettre en garde sur les ennuis qu’ils ont rencontrés sur leur route. Si vous voyez un historique de commentaires négatifs ou de plaintes, vous devriez tenir compte de l’avertissement.

Nous espérons que ces conseils vous aideront à repérer et éviter d’être victime d’une escroquerie à la location. Revenez la semaine prochaine pour des conseils sur certains des signes d’escroquerie à la location à surveiller. Vous trouverez aussi la marche à suivre si vous êtes malgré tout victime de ce type d’escroqueries. Avez-vous une histoire d’escroquerie à location que vous souhaitez partager et à propos de laquelle vous désirez mettre nos lecteurs en garde ? Partagez votre expérience dans la section commentaires ci-dessous.