Depuis maintenant plusieurs années, les parisiens profitent de Vélib’ (mot-valise, contraction de vélo et liberté, cf. Wikipedia). Ce service de vélos partagés aide à renoncer à sa voiture, dévoreuse de carburant, pour un mode de transport plus respectueux de l’environnement. Ce système public de location de vélos (presque) gratuit est devenu la nouvelle façon tendance pour les citadins et les touristes de se rendre au travail, faire ses courses ou tout simplement profiter d’une longue balade en ville.Tourisme et loisirs à Paris. Photo d'une station Velib' (source Wikipedia)

Pour louer un vélo, rendez-vous simplement à une des 1500 bornes que compte Paris et insérez votre carte de crédit dans la borne que vous trouverez à votre disposition. Il ne vous reste plus dès lors qu’à prendre votre passe, enfourcher votre vélo et vous lancer.

La première demi-heure est gratuite mais vous pouvez aussi prendre une location à l’heure (1 Euro), à la semaine (5 Euros), ou faire une demande pour une carte annuelle (29 Euros). Lorsque vous aurez terminé votre trajet, déposez simplement votre vélo à n’importe quelle station à proximité. Très bien équipés avec leur panier et leurs sièges ajustables, ces vélos rendent cette alternative de transport extrêmement facile et amusante.

Marseille et Aix-en-Provence ont rapidement suivi l’exemple parisien. A Aix-en-Provence, des vélos rouges et verts à trois vitesses sont désormais disponibles dans les 16 stations “V’Hello” de la ville. Marseille n’est pas en reste avec “Le Vélo”, son propre service sur le modèle de Vélib’ et qui propose désormais un millier de vélos et 130 stations réparties dans la ville.

Bed and Breakfast dans le sud de la France. Photo d'un appartement T3 à Marseille (PR-772)Ces services publics de partage de vélos sont très populaires. Ils attirent aussi désormais les vacanciers désireux de profiter d’un mode de déplacement en plein air tout en apprenant à mieux connaître ces villes à taille humaine. Si vous avez l’intention de découvrir Paris, Marseille ou Aix-en-Provence à vélo ou par tout autre moyen, New York Habitat offre un grand nombre de locations de vacances dans ces trois villes qui sauront répondre à toutes les attentes, dont par exemple :

cet appartement T3 en location meublée à Port Royal, Saint Michel (PA-3306), voisin du Jardin du Luxembourg et du célèbre Quartier Latin. Vous serez proches, à vélo ou à pied, de la Sorbonne, de la Seine et de nombreux marchés en plein air. Cet appartement est également situé à deux pas de deux stations de locations de Vélib’.

– cet appartement T3 en Bed and Breakfast à Marseille (PR-772) est l’endroit de départ idéal pour se lancer à vélo dans des balades autour de ce port méditerranéen. L’appartement est situé près du Vieux Port et de la Cannebière, en centre-ville.

N’hésitez pas à consulter le site New York Habitat pour découvrir toutes les offres de location d’appartements et les destinations disponibles.

Pensez vous que les services de partage de vélos pourraient être à l’avenir une alternative crédible aux voitures ? N’hésitez pas à laisser votre opinion ci-dessous.