Photo d’une chambre avec un lit double dans un immeuble de type dortoir dans l’Upper West Side Une chambre individuelle en colocation de type-dortoir est une option de location économique pour les jeunes générations

L’Upper West Side est connu pour être un quartier offrant de véritables opportunités en termes de sorties et de shopping, tout en proposant des institutions culturelles telles que le Lincoln Center et le musée d’histoire naturelle.

L’endroit est idéal pour les étudiants et tous ceux qui aiment la nature et le plein air, notamment grâce au Riverside Park et à Central Park qui entourent le quartier. Le loyer parfois élevé des appartements peut s’expliquer par la présence de ces deux parcs dans cette partie de New York. La meilleure façon pour les jeunes de profiter de la vie du quartier sans se ruiner est d’opter pour une colocation. Partager un appartement se révèle être une façon pratique et peu coûteuse de vivre l’expérience new-yorkaise. Le tout en bénéficiant d’une durée de location plus flexible sans s’engager sur un bail de longue durée. C’est aussi une excellente façon de « tester » un quartier avant de s’y installer plus durablement.

New York Habitat offre un large choix de colocations. Parmi cette offre, vous pouvez dénicher une chambre individuelle chez l’habitant ou encore un appartement en colocation avec plusieurs colocataires. L’agence New York Habitat propose aussi des hébergements de style dortoirs où chaque résident a sa propre chambre privée de type studio tout en partageant cuisine, salle de bain et toilettes.

LES TRUCS ET ASTUCES DE NOS AGENTS POUR TROUVER LA COLOCATION IDÉALE :

Photo d’une chambre avec lit simple dans un immeuble de type-dortoir dans l’Upper West Side Cette chambre avec un lit simple dans quartier de l’Upper West Side est une option de location économique pour les jeunes générations.

Préférez la résidence style dortoir si vous souhaitez conserver une certaine intimité, mais que vous aimeriez rencontrer d’autres personnes grâce aux parties communes, tout en sachant que le ménage sera effectué par le personnel de l’immeuble

La seconde partie de notre série d’articles sur l’Upper West Side se concentre sur les résidences de types dortoirs où il est possible de louer une chambre pour un mois ou plus. Une large gamme de chambres et de tailles de lits s’offrent à vous ; vous trouverez votre bonheur qu’il s’agisse d’une chambre avec lit simple et salle de bain commune ou avec salle de bain privative. Le coût varie selon la taille de la pièce et si elle est équipée d’une salle de bain privative ou non. À chaque étage, les résidents partagent cuisines et salles de bain communes

Photo d’une chambre avec deux lits double dans un immeuble de type dortoir dans l’Upper West Side Cette chambre avec deux lits doubles peut être partagée par deux amis dans le quartier de l’Upper West Side

La gamme des chambres privées de type studio varie de la chambre économique comprenant deux lits à des chambres plus grandes avec lit double. Et on compte un nombre limité de chambres avec salle de bain privative. Vous pouvez également partager une chambre avec un ami. Cette option comprend, au plus bas prix, des chambres avec deux lits séparés et salle de bain commune. Pour un coût plus élevé, il s’agira de chambres composées de deux lits doubles avec salle de bain privative.

Ashleigh est le gérant de cette résidence de style dortoir dans l’Upper West Side, que de nombreux jeunes de la génération Y aiment appeler leur seconde maison. Pour en savoir plus sur Ashleigh, l’immeuble, la vie en colocation au sein de la résidence et connaître les meilleures raisons de choisir le quartier de l’Upper West Side pour une colocation, lisez l’interview ci-dessous !

1. Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre travail ?

Je m’appelle Ashleigh et je gère cet immeuble depuis au moins sept ans maintenant. Nous proposons des locations pour des séjours longs, soit un minimum de 30 nuits. Nous accueillons principalement des étudiants étrangers qui viennent ici pour des stages ou qui entrent à l’université Columbia ou l’université Fordham. Ou bien tout simplement des jeunes qui entrent sur le marché du travail ou cherchent à améliorer leur anglais à l’étranger. Je suis là pour veiller à ce que le séjour, dans sa globalité, se passe bien. Je m’occupe également de la réception, du ménage et de l’entretien.

2. Étant donné que les locataires sont principalement des étudiants, quel type d’atmosphère règne ici ?

Nous tâchons de créer le meilleur endroit que les étudiants puissent rechercher. Nous pensons offrir un endroit sympa et où l’on se sent en sécurité, où n’importe qui avec un esprit un tant soit peu étudiant s’y plaira et s’épanouira.

3. Pouvez-vous expliquer à nos lecteurs le concept de ce foyer à séjour prolongé ?

Nous avons deux types d’options en termes de logement. Il existe une chambre avec salle de bain commune. C’est celle qui est la plus abordable en termes de prix. Il y a trois salles de bain à chaque étage, chacune partagée par 5 à 7 locataires. Elles sont nettoyées toutes les heures par notre équipe de ménage. Il y a une cuisine commune à tous les étages, partagée par tous les locataires du palier. Des mini-réfrigérateurs et congélateurs sont à disposition dans chaque chambre et le ménage y est fait une fois par semaine. Les draps sont changés, les poubelles vidées et si vous avez une chambre avec salle de bain privative, elle est nettoyée également. Pour les espaces communs, l’équipe du ménage est là du lundi au dimanche de 9 h à 17 h, avec un nettoyage toutes les heures.

4. Puisque les locaux sont aménagés en dortoir, comment ce type de structure peut-il convenir au mieux aux besoins de vos locataires ? Qu’est-ce ce qui fait que ce type de logement partagé est plus approprié pour des locataires que de vivre dans un appartement ?

Les étudiants qui voyagent seuls pour la première fois ou arrivent de l’étranger ont particulièrement besoin d’un environnement où ils se sentent entourés. Ici, c’est un sentiment qu’ils peuvent retrouver, car ils rencontrent des personnes qui recherchent la même chose qu’eux, parlant même parfois la même langue. Nos locataires ne cherchent pas à s’engager sur un bail d’un an pour un appartement ; et bien souvent, c’est difficile de le faire si l’on n’est pas résident permanent. Ici, nous offrons la possibilité de s’engager d’un mois sur l’autre.

5. Que souhaiteriez-vous dire à propos de votre structure, et spécifiquement à ceux qui sont hésitants à propos d’un hébergement partagé ?

Souvent, les gens sont réticents à l’idée de partager une salle de bain, mais il s’agit de salles de bain individuelles utilisées par une seule personne à la fois, avec une porte que vous pouvez fermer à clé. Il ne s’agit pas d’une série de cabines au sein d’une grande salle de bain commune. L’avantage, c’est que notre équipe de ménage est présente pendant la journée pour nettoyer et s’assurer que tout reste propre. Quant à nos locataires et à leur séjour chez nous, j’ai également le sentiment qu’ils aiment le côté réception. Ils apprécient qu’il y ait une présence 24h/24, 7j/7. L’ascenseur est assurément très prisé. Et la buanderie est également un plus.

6. Vous soulignez que les résidents apprécient la réception. Pouvez-vous préciser les différents services fournis par la réception ?

La conciergerie améliore la qualité de vie de nos résidents de nombreuses manières. On s’occupe de réceptionner la livraison des colis et de les leur apporter. Le concierge aide les résidents à résoudre rapidement les problèmes d’ordre ménager et d’entretien. On donne des informations, on propose des services et bien sûr, nous ne manquons jamais de saluer chaleureusement les résidents et leurs invités à chacun de leur passage. Le fait de connaître le prénom de tous nos locataires nous permet d’offrir un service personnalisé de qualité.

7. Qu’est-ce qui différencie cet établissement d’autres types de locations ?

Chez nous, il est plus facile de réserver un logement pour un mois, deux mois, voire six mois, et ce, jusqu’à une année complète. Les locataires peuvent également prolonger leur séjour aussi longtemps que nous avons de disponibilités. Ils peuvent venir me voir à la réception et me demander de prolonger leur séjour jusqu’à un an.

8. D’après vous, qu’est-ce qui procure une meilleure qualité de vie pour les étudiants dans votre établissement, plutôt que de louer, admettons, une résidence universitaire à Columbia ou Fordham ?

L’intimité. Ici, vous pouvez avoir votre propre chambre plutôt que de la partager avec quelqu’un au sein d’une résidence. Il y a moins de règles, pas de couvre-feu ni de fermeture. Et nous acceptons de recevoir des invités. Notre établissement est normalement plus calme qu’une résidence universitaire, ce qui est appréciable quand on rentre du campus, à la fin d’une journée d’étude.

9. Selon les dires des jeunes qui ont habité ici, qu’ont-ils apprécié le plus au sein de cette location, en particulier ?

Il y a une salle commune où nous organisons des soirées pizzas, des petits-déjeuners « bagel », des soirées pour Halloween, Noël et tout ce type d’événements. Nous essayons de tous les rassembler pour les sortir un peu de leur zone de confort. Ici, on apprend l’anglais entre locataires, et pas uniquement à l’université, mais notamment en se parlant les uns aux autres dans les couloirs.

Photo d’un groupe de jeunes résidents rassemblés dans une des parties communes de l’immeuble La génération Y adore vivre en colocation

10. Vous proposez donc des événements tous les mois ?

Absolument. Et nous-mêmes, nous avons plaisir à proposer des événements le matin ou le soir en s’adaptant aux besoins de nos locataires.

11. Quels mots décrivent le mieux le quartier ?

J’aime particulièrement l’Upper West Side parce que ce n’est pas un quartier aussi extravagant qu’à Midtown ou à Downtown. Il n’y a pas tant que cela de bars, mais il y a beaucoup de restaurants. Mais vous savez, dans le quartier de Downtown, c’est une atmosphère très universitaire qui y règne. Ici, c’est plus calme, les gens font ce qui leur plaît. Nous avons aussi Riverside Park, qui est fantastique ! Sans compter le Westside Market qui est notre endroit préféré et où nous avons l’habitude d’aller manger, avec les collègues.

Photo d’un groupe de résidents rassemblés dans une des cuisines communes de la résidence devant des donuts et du café Cette résidence en colocation accueille des événements qui offrent aux résidents la possibilité de se rencontrer

La période de remise des diplômes arrivant à grands pas, vous allez certainement examiner plusieurs options d’appartements selon si vous restez ou vous réinstallez ailleurs à NYC. N’hésitez pas à lire nos articles de la série « Génération Y » sur notre blog pour découvrir d’autres zones réputées comme l’East Village, Williamsburg, Harlem ou Bedford Stuyvesant. Rendez-vous ensuite sur notre site Web et consultez nos offres de colocation. Vous découvrirez toutes les options qui s’offrent à vous dans la ville de New York ! Vous pouvez envoyer une demande en ligne pour accélérer le processus. Ou appelez le 1-212-255-8018 pour toute question et nous vous mettrons en relation avec l’un de nos agents qui saura vous guider dans votre recherche de logement !


Autres articles de New York Habitat sur le même sujet :
  1. Guide de la génération Y : l’Upper West Side à Manhattan (Partie 1)
  2. Petit guide des locations de vacances dans l’Upper West Side
  3. Upper West Side, quartier de culture et de bien vivre
  4. Vivez comme un vrai New-Yorkais dans l’Upper West Side de Manhattan
  5. Guide de la génération Y : découvrez Williamsburg, à Brooklyn (Partie 1)


 


Ajouter un commentaire

Publier ce commentaire

Click to hear an audio file of the anti-spam wordMerci de saisir le code anti-spam visible sur l'image (obligatoire)