« Lorsqu’un homme est las de Londres, il est las de la vie. » Cette citation du célèbre écrivain du XVIIIème siècle, Samuel Johnson peut sembler être une hyperbole. Seulement, pour les huit millions de personnes qu’elle abrite (sans oublier les millions de personnes qui y séjournent pour les vacances chaque année), Londres représente une force vitale, le résultat de milliers d’années de culture, d’histoire et d’architecture. Que vous ayez déjà visité la ville, également appelée “the Smoke” en anglais, plusieurs fois ou que vous prépariez votre premier voyage, voici notre liste des 10 endroits immanquables de Londres : classiques, modernes, multiculturels et bien d’autres !

1. Le London Eye

Photo du London Eye
Le London Eye vous offre une vue spectaculaire sur la ville

Ouvert au public depuis mars 2000, le London Eye, aussi connu sous le nom de la grande roue du millénaire, est l’une des attractions payantes les plus fréquentées du Royaume-Uni. La raison est évidente : avec ses vues à 360 degrés depuis les 32 cabines, le London Eye vous offre ce que beaucoup considèrent comme le plus beau panorama de Londres. Contrairement aux grandes roues classiques, toutes les cabines vitrées sont attachées à la structure métallique, en d’autres termes, vous ne ressentirez aucune sensation de balancement. De plus, chaque tour dure environ 30 minutes, vous aurez donc tout votre temps pour admirer et photographier les paysages jusqu’à 40 kilomètres à la ronde.

Le London Eye est une attraction extrêmement populaire, en particulier auprès des touristes, préparez-vous donc à faire la queue. Chaque cabine (qui peut accueillir environ deux douzaines de personnes) a la climatisation, le chauffage et des bancs. Bien que le London Eye maintienne une allure réduite pour les passagers qui embarquent et débarquent, celui-ci s’arrête pour les personnes âgées et celles à mobilité réduites. En juillet 2014, le prix des tickets est de 20,95£ pour les adultes, 15£ pour les enfants de 4 à 15 ans et de 17,50£ pour les seniors (réductions possibles si vous commandez vos billets sur internet). Nous vous recommandons de dépenser un peu plus et du billet “Day and Night”, qui vous permet de voir la ville une fois de jour et une fois de nuit. Le London Eye est ouvert de 10h à environ 20h30, tout au long de l’année (les horaires se prolongent en été), avec des fermetures le jour de Noël et une semaine en janvier. L’attraction se situe à South Bank sur la Tamise et elle est accessible en bus, en bateau et en métro. Empruntez les lignes de Bakerloo, Jubilee ou Northern jusqu’à la station Waterloo puis marchez un peu jusqu’à la grande roue. Envie d’admirer la vue depuis le London Eye avant de le tester ? Regardez le London Eye !

2. L’Abbaye de Westminster

Photo de l'Abbaye de Westminster
L'Abbaye de Westminster est le lieu de couronnements, de mariages et d'enterrements qui s'étendent sur plusieurs siècles

Des siècles d’histoire anglaise se cachent derrière les murs de ce monument gothique connu dans le monde entier : l’Abbaye de Westminster. De nombreux monarques (dont Élizabeth II) ont été couronnés dans cette impressionnante cathédrale ou y reposent. Sous les plafonds voutés, vous trouverez la tombe d’Élizabeth Ire d’Angleterre, de Marie Ire d’Angleterre, d’Isaac Newton et d’Henri Purcell parmi bien d’autres. L’Abbaye a également été le lieu de cérémonie de nombreux mariages royaux, le plus récent étant celui du Prince William et de Catherine Middleton en 2011. Ne manquez pas le Coin des Poètes, une zone de l’église qui célèbre d’anciens grands noms des arts et de la littérature britannique. Des écrivains tels que Lord Alfred Tennyson et Charles Dickens sont enterrés ici, alors que des monuments commémoratifs honorent des écrivains comme Jane Austen, les sœurs Bronte, John Keats, T.S. Eliot et William Shakespeare. Notre guide sur l’Abbaye vous fournira des informations supplémentaires pour votre visite.

L’Abbaye de Westminster est encore aujourd’hui en activité. Des services religieux anglicans y sont célébrés quotidiennement et tout le monde peut y assister, peu importe votre foi. L’église est ouverte pour les visites du lundi au samedi de 9h30 à 18h, et le dimanche et les jours fériés pour les cérémonies religieuses. Les tarifs de juillet 2014 pour l’entrée sont de 18£ pour les adultes, 15£ pour les étudiants munis d’une carte d’étudiant et les séniors, 8£ pour les enfants entre 11 et 18 ans et gratuit pour les enfants de moins de 11 ans. Merci de vous vêtir de manière convenable car c’est un lieu de culte. Vous pourrez emprunter les lignes de métro Jubilee, District, ou Circle jusqu’à la station Westminster (quartier de la ville de Westminster) pour arriver au plus près de l’Abbaye. Après votre visite, pourquoi ne pas explorer la Cité de Westminster ?

3. Palais de Westminster (Big Ben)

Photo du Palais de Westminster et de Big Ben
Un paysage de carte postale : le Palais de Westminster et Big Ben sont des monuments emblématiques de Londres

Possiblement le monument reconnaissable de tous en Angleterre, le Palais de Westminster et Big Ben auraient pu subir un sort très différent. En 1834 un feu a détruit la quasi-totalité des bâtiments du Parlement. Les travaux de reconstruction ont démarré quelques années plus tard. Ce monument de style gothique qui se dresse le long de la Tamise est le témoignage de l’Ère Victorienne dont il est issu. Le Palais de Westminster est encore aujourd’hui le siège du Parlement, lieu où les hommes politiques se retrouvent afin de créer la législation pour le Royaume-Uni et les territoires britanniques d’outre-mer. Big Ben contrairement à l’idée reçue, n’est pas le nom de l’horloge géante, ni sa tour (appelée Elizabeth Tower) mais celui de la grande cloche (Great Bell) couverte par la flèche.

Vous pouvez visiter les différentes chambres du Parlement avec un guide ou un audio guide. Du fait des mesures de sécurité appliquées, réservez vos tickets à l’avance. Le samedi est le jour le plus fréquenté en ce qui concerne les visites, mais vous pouvez également y aller en semaine. Les visites avec audio guide coûtent 17,50£ pour les adultes, 15£ pour les seniors, les étudiants et les soldats britanniques. L’entrée est gratuite pour les enfants entre 5 et 15 ans accompagnés d’un adulte (7£ par enfant supplémentaire). Selon les tarifs de juillet 2014, les visites guidées coutent environ 5£ de plus et seuls les enfants de moins de 5 ans peuvent y assister gratuitement. Situé sur la Tamise dans la Cité de Westminster, le Palais est accessible depuis la station de métro de Westminster (avec les lignes Jubilee, Circle ou District) ou en bus. Malheureusement, seuls les citoyens britanniques sont autorisés à visiter Big Ben et l’Elizabeth Tower, mais ne vous inquiétez pas, le pont de Westminster est un point de vue de premier choix pour prendre des photos avec les monuments de Londres en arrière-plan. Notre visite vidéo de la Cité de Westminster vous donnera tout un tas d’idées pour passer un bon après-midi dans ce quartier !

4. Le Palais de Buckingham

Acheté par le roi George III en tant que résidence familiale pour sa femme la reine Charlotte, le Palais de Buckingham est aujourd’hui le quartier général du gouvernement et la résidence officielle de la famille royale d’Angleterre. Derrière sa façade impressionnante se cachent quelques 750 pièces, certaines d’entre elles servent de salles de réception pour les grandes occasions. Buckingham est aussi le site où la Relève de la Garde est la plus populaire de toutes les résidences royales. La cérémonie commence à 11h30 et dure jusque 12h15 (rendez-vous sur le site officiel de la famille royale pour le planning mensuel).

Avec ses portes dorées et son magnifique jardin, le Palais de Buckingham est idéal pour une séance photo royale. Une astuce en plus : si vous séjournez à Londres en août ou en septembre, vous pourrez visiter l’intérieur du Palais de Buckingham ! Le bâtiment est ouvert au public lorsque la Reine et sa famille partent pendant les vacances d’été. Vous y trouverez une galerie d’art, des meubles luxueux, des calèches délicatement décorées tirées par des chevaux, et bien plus encore ! Le ticket “Royal Day Out” vous permettra de visiter les State Rooms, la galerie de la Reine et les écuries royales. En juillet 2014, les tarifs sont de 34,50£ pour les adultes, 31,50£ pour les seniors et les étudiants munis d’une carte d’étudiant, 19,50£ pour les enfants entre 5 et 17 ans et gratuit pour les enfants de moins de 5 ans. Les autres types de tickets comprennent les visites des State Rooms et des Garden Highlights ou uniquement des State Rooms. Les tarifs varient mais ils sont moins élevés que ceux des tickets Royal Day Out. Situé au cœur de la Cité de Westminster, le Palais de Buckingham est à distance de marche de plusieurs stations de métro. Les plus proches sont Hyde Park Corner (desservie par la ligne Piccadilly) et Green Park (desservie par les lignes Piccadilly, Victoria et Jubille). Nos locations meublées à Londres ne sont peut-être pas aussi luxueuses que le Palais de Buckingham, mais elles méritent votre intérêt !

5. Hyde Park

Photo de Hyde Park
Une oasis au cœur de Londres, Hyde Park est le parfait antidote pour quiconque cherche à se couper du tohu-bohu de la ville

Hyde Park fait partie des huit parcs royaux de Londres, c’est une retraite rafraîchissante loin des paysages urbains animés. Les habitants, autant que les touristes, aiment ce parc d’environ 140 ha, construit en 1536, pour sa verdure luxuriante et ses aménagements destinés au divertissement comme les sports nautiques ou l’équitation. Sur les spacieux espaces verts vous trouverez des courts de tennis, assisterez à des évènements musicaux (comme les bals de la BBC et les séries de concerts Barclaycard Summer), profiterez des cafés et restaurants, vous recueillerez devant le monument en l’honneur des victimes des attentats à la bombe du 7 juillet 2005 et une fontaine qui célèbre la vie et le travail de la Princesse Diana, sans oublier le célèbre Speakers’ Corner. Ce dernier est un espace vieux de plusieurs siècles destiné au discours et aux débats publics. Il paraît que des écrivains comme Karl Marx ou George Orwell ont présenté un discours ici même ! De nos jours, la symbolique représentée par le Corner concernant la liberté de parole est on ne peut plus présente : si vous vous y promenez le dimanche matin, vous avez de grandes chances d’entendre un orateur exposer ses idées auprès d’une foule, si ses paroles ne transgressent pas la loi, la police ne peut l’arrêter.

Hyde Park est ouvert toute l’année de 5h à minuit et ce, gratuitement. Idéalement situé dans le centre, il est facilement accessible via les bus toutes directions et quatre stations de métro : Knightsbridge (Piccadilly), Hyde Park Corner (Piccadilly), Marble Arch (Central) et Lancaster Gate (Central). Apprenez-en plus sur les quartiers de Kensington et Chelsea grâce à notre visite vidéo !

6. Tower Bridge

Photo du Tower Bridge
Ce n'est pas le London Bridge qui s'effondre ! Tower Bridge traverse la Tamise et fait partie des attractions touristiques de Londres

Souvent confondu avec le London Bridge, Tower Bridge est probablement le pont le plus photogénique de la ville, vous l’aurez sans aucun doute aperçu sur de nombreuses cartes postales. Après huit années de travaux, le pont a ouvert en 1894 pour enrayer les problèmes de circulation dus à la rapide expansion d’East End. À la fois pont suspendu et basculant, ses passerelles en hauteur furent fermées en 1910 (faute de promeneurs), elles furent réouvertes en 1982. Aujourd’hui vous pouvez apercevoir de nombreux piétons effectuant la longue marche pour traverser la Tamise depuis le Tower Bridge en utilisant les trottoirs et les passerelles.

Vous pouvez découvrir le Tower Bridge de deux façons : la première est de visiter l’exposition officielle, qui vous émerveillera grâce à ses galeries, à la visite des Victorian Engine Rooms sans oublier bien sûr la promenade le long des passerelles à 42 m au dessus de la Tamise. Les tarifs sont de 9£ pour les adultes, 3,90£ pour les enfants de 5 à 15 ans, 6,30£ pour les étudiants et les séniors et gratuit pour les enfants de moins de 5 ans et les personnes handicapées. La seconde est gratuite : soyez piéton et empruntez les trottoirs du pont ou montez à bord d’un bus à deux étages pour admirer la vue sur la ville depuis le fleuve ! (Étant donné que le Tower Bridge est basculant, visitez le site internet de ce dernier pour un planning des levées). La station de métro Tower Hill est la station la plus proche du Tower Bridge (desservie par les lignes Circle et District).

7. Musées

Il n’existe pas de meilleur moyen de célébrer un millénaire d’art et de culture qu’en allant visiter les trois musées les plus importants de Londres et ce, gratuitement ! À la Galerie Nationale de Trafalgar Square, vous pourrez admirer des peintures datant du XIVème au XXème siècle, avec des artistes comme Vermeer, Van Gogh, Monet, Seurat ou encore Cézanne. Le Tate Modern présente la galerie d’art moderne la plus importante de Grande-Bretagne et est le musée d’art moderne le plus visité au monde. Avec des collections qui présentent des œuvres de Picasso, Klee, et Kirchner, cela n’est pas très surprenant. Les expositions temporaires sont également très nombreuses au Tate. L’attraction principale du British Museum se situe dans une galerie dédiée à l’anthropologie, c’est la Pierre de Rosette, une tablette utilisée par les scientifiques pour traduire le langage de l’Ancienne Égypte. C’est sans aucun doute un spectacle saisissant, mais ne la laissez pas vous détourner de toutes les œuvres exposées aux alentours dans les salles dédiées aux artefacts grecs, romains, asiatiques, africains et d’Amérique latine.

Empruntez les lignes Central ou Northern pour aller jusqu’à Tottenham Court Road et atteindre le British Museum. Empruntez la ligne Jubilee jusqu’à la station de métro Southwark pour atteindre le Tate Modern (n’hésitez pas à visiter le Shakespeare’s Globe juste à côté). Voyagez sur les lignes Bakerloo ou Northern jusqu’à Charing Cross pour un arrêt à la Galerie Nationale. La cerise sur le gâteau ? À part pour les expositions temporaires, les musées sont gratuits ! Jetez un œil à nos autres astuces pour économiser de l’argent, avec votre petite famille, à Londres.

8. Trafalgar Square

Photo de Trafalgar Square
Un monument de guerre qui est devenu l'un des espaces en plein air les plus populaires de Londres : Trafalgar Square

Espace urbain le plus adulé de Londres, Trafalgar Square est une pièce maîtresse de la ville de Westminster. Alors que son cousin plus attrayant du nord-ouest, Piccadilly Circus, se trouve en haut de la rue, Trafalgar Square est quant à lui, beaucoup plus imposant. Et à juste titre : la bataille du même nom a été une victoire pour la marine britannique durant les guerres napoléoniennes. L’imposante Colonne Nelson se situe au centre de la place et les enfants apprécient particulièrement les lions de bronze qui ornent sa base. Des fontaines et autres marches en pierre parachèvent cette impression majestueuse que l’on peut apercevoir depuis la Galerie Nationale.

Bien évidemment, se promener aux alentours de Trafalgar Square est gratuit et la circulation en cercle qui l’entoure facilite l’accès aux transports en commun. Si vous préférez utiliser le métro, empruntez les lignes Bakerloo ou Northern pour vous arrêter à la station Charing Cross. Vous tomberez peut-être sur un rassemblement politique ou un autre évènement spécial durant vos voyages ! Découvrez les quartiers voisins de Trafalgar Square dans le West End de Londres !

9. La Cathédrale Saint-Paul

Que vous la connaissiez comme le lieu de mariage du Prince Charles et de la Princesse Diana en 1981 ou comme l’œuvre majeure de l’architecte Christopher Wren, la Cathédrale Saint-Paul est une merveille à contempler. Nichée sur le plus haut point du quartier de la City à Londres, la Cathédrale Saint-Paul à survécu à bien des épreuves, celle qui se tient devant vous aujourd’hui est le résultat de la quatrième reconstruction (au moins) qui fait suite au Grand incendie de Londres. La Cathédrale Saint-Paul est restée un monument emblématique à travers les âges et a abrité les funérailles de personnalités tout aussi emblématiques telles que Winston Churchill ou encore Margaret Thatcher. À l’intérieur vous découvrirez une bibliothèque qui présente de nombreux volumes sans oublier une collection d’artefacts en rapport avec la basilique, une crypte où reposent les restes de Lord Nelson, Lord Wellington et Christopher Wren et enfin des chapelles pour les prières. La partie la plus impressionnante de la Cathédrale Saint-Paul est son immense coupole, si vous avez la force de monter les 528 marches jusqu’à la Golden Gallery, vous aurez comme récompense de pouvoir profiter d’une des plus belles vues de Londres. Divisez ce nombre par deux environ et vous arriverez à la Whispering Gallery (galerie des murmures) qui est grandement appréciée par les visiteurs. Avec l’un de vos compagnons de voyage, placez-vous aux opposés de la coupole et murmurez quelque chose contre le mur, grâce à une particularité architecturale la personne en face de vous pourra vous entendre.

La Cathédrale Saint-Paul, toute comme l’Abbaye de Westminster, est en activité, n’hésitez pas à assister au service religieux anglican. Peu importe la raison de votre visite, vous devez être habillé convenablement. Les visites ont lieu du lundi au samedi de 8h30 à 16h. Selon les tarifs de juillet 2014, l’entrée coûte 16,50£ pour les adultes, 14,50£ pour les seniors et les étudiants et 7,50£ pour les enfants entre 6 et 17 ans. À deux minutes de la Cathédrale se situe la station qui porte bien son nom : St Paul. Elle est desservie par la ligne Central. De nombreux bus s’arrêtent aussi devant la Cathédrale Saint-Paul.

10. La Tour de Londres

Photo de la Tour de Londres
La Tour de Londres est le site d'une histoire effroyable vieille de plusieurs siècles

Le monument le plus connu des rives de la Tamise est la Tour de Londres, dans un château précédé par sa réputation. Construite au XIème siècle, la Tour a été utilisée de différentes manières : la Royal Mint, une armurerie, une tour d’observation. Cependant aucuns des précédents n’est assez connu car au final la Tour est (tristement) célèbre pour avoir été une prison. Au-delà de la forteresse en pierre se trouve le lieu de la décapitation d’Anne Boleyn, les tourelles dans lesquelles on gardait les prisonniers et un sanctuaire pour les corbeaux. Nous vous recommandons la visite avec un Hallebardier de la Garde royale pour comprendre pleinement cette partie de l’histoire, et pour son humour joyeusement macabre. Les Joyaux de la Couronne sont une attraction qui fait venir de nombreux touristes, vous pourrez les admirer dans l’un des nombreux bâtiments de la Tour. Si vous aimez les histoires morbides, ne manquez pas l’exposition des instruments de torture. Une astuce en plus : oubliez la Bloody Tower et visitez la Wakefield Tower à la place, il y a moins de monde et les gravures des prisonniers sont un véritable témoignage du passé tragique de la Tour.

Selon les tarifs de juillet 2014, l’entrée coûte 22 £ pour les adultes, 18,70 £ pour les seniors, les étudiants et les personnes handicapées et 11 £ pour les enfants entre 5 et 15 ans. Perchée sur la Tamise, la Tour se situe près de Tower Bridge et est accessible depuis la station de métro Tower Hill (desservie par les lignes Circle et District). Il y a de nombreuses choses à découvrir à la Tour de Londres, alors pourquoi ne pas prolonger votre voyage avec nos locations de vacances à Londres ?

Amis lecteurs, quels sont vos endroits favoris à Londres ?